Vente2site et achat de site internet rentable : risqué ?

Plutôt que de créer votre site e-commerce, il est possible d’acheter un site internet tout fait sur une place de marché comme Vente2site. Manifestement, reprendre un site de vente existant offre de nombreux avantages. Cela dit, cette opération doit se faire en suivant quelques règles afin d’éviter les mauvaises surprises. Voici nos recommandations pour bien acheter un site ecommerce.

Vente2site : acheter un site internet 

vente2site - vente2sites

D’après Statista, l’un des principaux fournisseurs de données en Europe, le nombre des sites marchands actifs en France a dépassé 220.000 en 2017. Cette même année, le secteur du commerce électronique en France a généré plus de 70 milliards d’euros. Cela prouve d’une manière claire que le commerce en ligne offre un énorme potentiel de développement. D’où l’intérêt de débuter une activité e-business.

Dans cette perspective, l’achat d’un site internet e-commerce tout fait offre de nombreux avantages. D’abord, le risque d’échec d’un site marchand repris est moindre en comparaison avec un site nouvellement créé. En outre, le lancement d’un site e-commerce est un processus laborieux et assez long qui nécessite la mise en place d’une bonne stratégie e-marketing.

Sachez également que pour réussir votre projet, vous devez optimiser le seo de votre site internet notamment le référencement naturel et le netlinking. Le but étant en effet d’attirer le maximum de clients potentiels vers votre site web. A cela s’ajoute le fait qu’il est généralement plus facile d’obtenir un prêt pour acheter un site internet existant que pour créer un site en partant de zéro.

Bien évidemment, sauf si vous maitrisez toutes les techniques nécessaires pour développer un site web, vous devez éventuellement recourir aux services d’une agence web ou d’un freelance. Pour toutes ces raisons, il est plus pratique d’acheter un site d’e-commerce sur une place de marché spécialisé.

Actuellement, Vente2site.fr figure parmi les meilleures plateformes de mise en relation entre vendeurs et acheteurs de sites web. Elle est détenue par la société Dealing-Room spécialisée dans l’industrie du digital et les nouvelles technologies. Le projet a débuté en 2008 comme petit site français d’annonces permettant aux personnes intéressées de publier des offres de vente ou des demandes d’achat de sites web.

Au fil des années, ce projet s’est transformé d’un simple site d’annonces en une grande plateforme spécialisée dans le commerce des sites web. D’ailleurs, Vente2site bénéficie d’une grande expérience et offre un accompagnement personnalisé depuis la recherche du site jusqu’à la finalisation de l’acquisition.   

Acheter une boutique sur vente2site

vente2site - vente 2 site

Le problème majeur que rencontrent les acheteurs et les vendeurs de sites web est la difficulté d’évaluer la valeur réelle d’une boutique e-commerce.  Qu’il s’agisse d’une entreprise désirant étendre ses activités ou d’un autoentrepreneur débutant, il est primordial de bien valoriser le site marchand avant de finaliser l’opération.

marché de niche

Le guide le plus complet pour trouver un marché de niche rentable. Les outils, les stratégies et les étapes à suivre pour trouver LE marché ! Regroupement de toutes les techniques qui vous permettront de trouver un site de niche viable dans le temps.

Dans ce contexte, Vente2site adopte des méthodes rigoureuses pour valoriser les sites web mis en vente sur la plateforme. Parmi ces nombreuses méthodes on peut citer la méthode DCF, la méthode des comparables, et la méthode de valorisation par coût de remplacement.

Utilisée initialement pour valoriser les entreprises, notamment les startups, la méthode DCF « Discounted Cash-Flow ou flux de trésorerie actualisés » est la plus fiable. Elle consiste généralement à évaluer les performances d’une entreprise à céder en fonction des revenus immédiats ou de la trésorerie (cash-flow) qu’elle peut générer.

L’évaluation se fait sur la base d’une projection sur une période donnée. La valeur du cash-flow estimée est ensuite recalculée en la multipliant par un taux d’actualisation. Certes, cette méthode d’évaluation est difficile à mettre en place pour la vente d’un site marchand. Cela dit, elle peut être exigée par votre banque, notamment si vous envisagez de financer l’achat de votre site web par un prêt bancaire.

La méthode des comparables permet d’évaluer la valeur financière d’une entreprise en comparant ses performances par rapport à un échantillon d’entreprises similaires « Peer Group ». Cet échantillon est constitué selon plusieurs paramètres comme la taille, le chiffre d’affaires annuel, la structure financière, la zone géographique, le secteur d’activité, les perspectives de croissance…etc.

La pertinence de cette méthode dépend généralement de la qualité des données recueillies et des indicateurs financiers retenus. En général, il est possible de valoriser un site internet à vendre en le comparant avec d’autres sites web similaires. Certes, cette méthode n’est pas aussi pertinente que la méthode DCF, mais elle est relativement plus facile à mettre en œuvre.

Quant à la méthode de valorisation par coût de remplacement, elle est surtout utilisée dans le secteur de l’immobilier. Néanmoins, elle peut être adoptée pour évaluer un site web sur la base du montant qu’il faudrait payer pour avoir le même niveau de performances (notoriété, trafic, CA…etc.). En tant que repreneur, elle vous permet surtout de valoriser l’e-boutique à racheter en fonction de sa capacité à générer des revenus.

L’avantage majeur de la plateforme Vente2site est qu’elle adapte les méthodes d’évaluation utilisées pour valoriser les entreprises aux spécificités du commerce en ligne. Pour ce faire, elle prend en compte différents facteurs comme le positionnement du site, le secteur d’activité, et les technologies utilisées (CMS, logiciels Open source…etc.). En outre, le processus d’évaluation est toujours indépendant quelle que soit la niche ciblée ou la nature du site mis en vente. En définitive, il est recommandé de faire appel à cette plateforme pour l’achat d’une boutique e-commerce !

Reprendre un site e-commerce

vente2site - acheter site internet

Définissez clairement vos objectifs

La première étape dans le processus d’achat d’un site ecommerce est de définir vos objectifs. Avec des objectifs clairs vous pouvez facilement définir les critères à privilégier pour l’achat d’un site. En effet, un site ecommerce destiné pour un magasin physique n’a pas forcément les mêmes caractéristiques qu’un autre destiné pour le drop shipping.

Lancez votre recherche

Il est toujours recommandé de passer par une plateforme spécialisée d’achat-vente de sites web afin d’éviter les mauvaises surprises. Une plateforme comme Vente2site, par exemple, vous offre un service de tiers de confiance et vous permet donc de sécuriser l’opération d’acquisition. En outre, elle peut vous aider à valoriser le site web et vous assiste tout au long du processus d’achat.

Entrez en contact avec le vendeur

Après avoir trouvé le site ecommerce correspondant à vos objectifs, vous pouvez entrer en contact avec le propriétaire. C’est l’occasion de lui demander toutes les informations relatives au site web. Assurez-vous que toutes les statistiques fournies sont exactes et essayez de bien négocier le prix.

Finalisez l’achat

A l’image d’un magasin physique, une e-boutique dispose d’un nom commercial et d’une clientèle. Elle affiche donc deux entités juridiques : le fonds de commerce et le bien immatériel. Lors de la finalisation de l’achat, vous devez avoir deux contrats de cessions : un contrat de vente conventionnel, et un contrat de cession de fonds de commerce électronique.

Le contrat de vente doit clairement mentionner le prix de cession et les conditions de vente, afin d’éviter d’éventuels litiges avec le vendeur. Dans ce contexte, il est recommandé de se faire assister par un avocat. Par ailleurs, assurez-vous de disposer de toutes les adresses de contact associées au nom de domaine, notamment le contact propriétaire, administrateur, technique, et facturation. Bien évidemment, vous devez changer ces 4 contacts après la validation de l’achat.  

E-business en vente & arnaques 

Acheter un site marchand existant est une bonne manière pour mettre en place un projet d’ecommerce. Qu’il s’agisse d’une e-boutique de drop shipping ou d’un site vitrine d’un magasin physique, cette option offre certainement de nombreux avantages. Cependant, comme n’importe quelle opération générant une transaction financière, la vente d’un site web présente certains risques d’arnaque. Voyons donc quelques conseils à prendre en considération lors de l’achat d’un site ecommerce :

  • Vérifiez les chiffres annoncés par le vendeur

Avec l’évolution impressionnante des logiciels de graphisme, il est très facile de générer de fausses statistiques pour un site marchand. Soyez donc attentif et vérifiez la véracité de tous les chiffres annoncés par le vendeur, notamment les statistiques de vente et de visites.

  • Vérifiez les sources et la qualité du trafic

Certains vendeurs n’hésitent pas à proposer des sites web dont les performances sont artificiellement gonflées. Soyez donc vigilant quant à la qualité du trafic généré par le site web. D’ailleurs, vous pouvez facilement vérifier les sources du trafic à l’aide de Google Analytics. Si le site génère un trafic organique naturel, cela veut dire que les internautes vont très probablement continuer à visiter le site. Par contre, si le trafic est en grande partie payé, alors là il faut s’attendre à une chute plus ou moins brutale de trafic après l’achat.

  • Vérifiez que le site web n’est pas pénalisé par les moteurs de recherche

Une personne malintentionnée peut essayer de vous vendre un site web pénalisé par les moteurs de recherche, notamment par Google. En effet, plusieurs raisons peuvent amener Google à sanctionner un site web au niveau du référencement, comme l’utilisation de spams ou d’autres techniques Black Hat Seo. Demandez donc au vendeur de vous fournir un accès à « Google Webmaster tools » afin de vérifier que le site n’a subi aucune sanction.

  • Assurez-vous qu’il ne s’agit pas d’une marque déposée

En principe, il est primordial de vérifier que le nom de domaine et l’activité du site à acquérir n’ont aucune relation avec un nom de marque quelconque. Par exemple, supposons que vous êtes intéressé par l’achat d’une e-boutique ayant comme nom de domaine « nike.tel ». Supposons également que « nike.tel » vend des chaussures de sport.

Du fait que Nike est une marque déposée, vous ne pouvez pas utiliser ce nom pour des fins commerciales. La société détentrice de la marque peut à tout moment entreprendre des démarches judiciaires à votre encontre.

Elle peut même vous demander des dommages et intérêt s’il s’avère que vous avez porté préjudice à son image en vendant des produits de contrefaçon par exemple. Pour éviter ce risque, vérifiez bien que le site marchand n’a aucune relation avec une marque déposée. D’ailleurs, vous pouvez facilement le faire sur le portail de l’INPI.

  • Utilisez une plateforme reconnue

Méfiez-vous des vendeurs qui vous proposent une transaction sans aucune garantie. En principe, il faut toujours privilégier une opération d’achat via une plateforme reconnue comme Vente2site. Une mise en relation via une personne de confiance peut également être envisagée, à condition bien sûr de vérifier les données personnelles du vendeur.

Vente2site : conclusion

Vente2site est une plateforme spécialisée dans l’achat-vente de sites web. Elle joue le rôle d’un tiers de confiance et vous permet donc de sécuriser l’opération d’acquisition. Avant d’acheter une e-boutique, il convient de vérifier la véracité des informations fournies par le vendeur. Il faut également exiger un contrat de vente et un contrat de cession de fonds de commerce électronique.

Leave a Reply 2 comments